bactéries

Bactérie de l’espace

Solibacillus

Solibacillus kalamii – Aleksandra Checinska, California Institute of Technology

Chronique science du 2 juin sur CIBL.

 

Des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de bactérie. Pas sur Terre, mais dans la Station spatiale internationale, à 400 km d’altitude. S’agit-il d’un nouvel Alien ? Pas selon ce que dit l’article de Aleksandra Checinska et coll.

(suite…)

Tiques 101

 

Deer_tick_ixodes_scapularis

Ixodes scapularis (wikimedia)

L’été approche. Bientôt, les promeneurs s’égaieront dans les bois. La nature fourmillera de vie et de bibittes plus ou moins sympathiques.

 

Que vous viviez au Québec, en France ou en Belgique, vous pourriez croiser sur votre chemin un petit acarien qui n’a l’air de rien, mais qui cache en son sein des pouvoirs peu anodins. Bienvenue dans le monde merveilleux des tiques.

(suite…)

Chocol’ ah !

Assortiment de cabosses après récolte à Ambaja, Madagascar (Wikipédia)

Assortiment de cabosses après récolte à Ambaja, Madagascar (Wikipédia)

On est envahi. Les levures sont partout. Après le pain, la bière, le vin, le fromage et j’en passe, elles s’attaquent au chocolat ! Enfin… s’attaquer est un grand mot. La levure Saccharomyces cerevisiae permettrait à la fève de cacao d’exprimer certains arômes particuliers et, bien évidemment, recherchés.

(suite…)

L’attaque-tique de la tique

Tique © BriteSciences 2014

Tique © BriteSciences 2014

Depuis quelque temps, dans le sud du Québec, un nouvel ennemi rôde. Il vit dans les prairies et les bois, à l’affût sur les hautes herbes. Il se laisse sournoisement tomber sur sa proie. Et là, c’est le drame. La tique vous pique, et comble de malheur, elle risque de vous transmettre la maladie de Lyme, la babésiose et même l’anaplasmose.

Le drame surtout est qu’actuellement bien des promeneurs ne la connaissent pas, ne la reconnaissent pas et sont incapables de se prémunir des joyeuses maladies que la tique transporte.

(suite…)

Le caca qui soigne

© britesciences 2013

© britesciences 2013

Le temps n’est pas si loin où l’Hôpital Honoré-Mercier, à Saint-Hyacinthe, avait mauvaise réputation. En plus de ses patients, il accueillait un hôte dont il se serait fort bien passé : Clostridium difficile.

C. difficile est une plaie pour les hôpitaux. Il s’attaque principalement aux patients fragiles et peut rapidement se disséminer dans les différents services. Depuis 2004, une souche particulièrement résistante aux antibiotiques limite les traitements disponibles. Seule la vancomycine, un antibiotique à large spectre, est encore efficace.

Ironiquement, c’est souvent à cause d’un traitement aux antibiotiques qu’on attrape le C. difficile.

(suite…)