santé

Sommeil léger, protection de la famille

HadzaArchery_Woodlouse_Flickr

Archers Hadza ©Woodlouse sur Flickr

Chronique science du 11 août sur CIBL.

Avec l’âge, notre sommeil devient plus léger. Certains s’endorment plus facilement en après-midi pour une sieste bien appréciée. D’autres ont besoin de moins de sommeil la nuit. Selon une étude, ces différences dans le patron de sommeil auraient une cause profonde, enfouie dans notre mémoire évolutive.  (suite…)

Les tiques, nouvelles habituées de nos forêts

Ixodes_scapularis_S_Rae_flickr

© S. Rae sur Flickr

Chronique science du 14 juillet sur CIBL.

Après les moustiques, les mouches noires et les mouches à chevreuil, c’est d’une autre bibitte dont il faut désormais se méfier quand on se balade en forêt : la tique.

Les citoyens du Québec en ont rapporté cinq fois plus en 2014 qu’en 2008, dans un programme de surveillance passive. Ces tiques étaient trois fois plus infectées par la maladie de Lyme en 2014. Les tiques sont plus présentes dans nos forêts d’avril à juillet et en octobre-novembre. Fait à retenir, c’est sur les enfants de 0 à 10 ans qu’on en retrouve le plus. En effet, ils sont à la bonne hauteur et ont plus tendance à jouer hors des sentiers.

(suite…)

Bactérie de l’espace

Solibacillus

Solibacillus kalamii – Aleksandra Checinska, California Institute of Technology

Chronique science du 2 juin sur CIBL.

 

Des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de bactérie. Pas sur Terre, mais dans la Station spatiale internationale, à 400 km d’altitude. S’agit-il d’un nouvel Alien ? Pas selon ce que dit l’article de Aleksandra Checinska et coll.

(suite…)

Le point sur la pilule contraceptive

Pilule_contraceptive

Wikimedia Commons

Chronique du 10 mars sur CIBL.

On a entendu bien des choses sur la pilule. Tellement de choses que la journaliste Marine Corniou a épluché tout cela pour nous dans le dernier Québec Science. Je vous en résume quelques points ici.

Par exemple, les femmes ont 2 chances sur 10 000 de faire une thrombose avec les pilules de 2e génération. C’est deux fois plus élevé que sans pilule, mais trois fois moins que lorsqu’elles sont enceintes.

(suite…)